Evénement – 11/01/2019

AUREA Technology participe au salon Photonics West 2019 ayant lieu à San Francisco du 05/02/2019 au 07/02/2019 stand 959E.

Photonics West est le plus large salon dédié aux dernières avancés dans les domaines de l’optique et la photonique. A cette occasion, AUREA Technology exposera les dernières technologies quantiques, lasers et ses détecteurs ultra-sensibles.

Paris – 22/11/2018

AUREA Technology, bioMérieuxStago et L’Oréal se sont réunis à Paris afin d’aborder des sujets de partenariats technologiques et commerciaux.

Ce meeting, organisé par l’association Photonics France, a notamment été l’occasion pour les grands donneurs d’ordres de présenter leurs besoins. AUREA Technology a donc eu l’opportunité de dévoiler son expertise ainsi que son service de prestation pouvant répondre à certaines problématiques. De nombreuses pistes de réflexions ont été avancées afin de déterminer dans quelles mesures les technologies photoniques et quantiques pouvaient intégrer plus largement ces industries en prenant en compte les contraintes de normes.

La recherche offre une porte d’entrée qu’AUREA Technology exploite déjà via les technologies lasers et détecteurs très bas niveaux de lumières dans le cadre de projets collaboratifs (cf Projet MIMEDI en collaboration avec l’Institut Femto-ST et l’Etablissement Français du Sang). Ces technologies hautes performances permettent notamment d’effectuer des mesures de temps vie de fluorescence (FLIM) ou de la détection de cellules uniques ayant des applications directes dans le médical ou la biologie.

Pour plus d’informations sur AUREA Technology, n’hésitez pas à consulter notre page web.

 

Nanoparticules harmoniques fonctionnalisées pour l’imagerie ultra-sensible et le théranostic

Dans le domaine biomédical, le projet développe un prototype de nano-sondes d’imagerie optique utilisé pour faciliter le diagnostic précoce et la prise en charge personnalisée de nombreuses pathologies, telles que le cancer. Le projet propose une approche pluridisciplinaire combinant des compétences dans les domaines de la synthèse de nanomatériaux, de la synthèse organique, de l’imagerie multi-photonique ou encore de la biologie. L’étude des propriétés optiques des nanoparticules doit déboucher sur un prototype de nano-sondes fonctionnalisées pour des applications biomédicales. D’une part, ces nano-sondes permettront de détecter des pathologies dans le cadre de protocoles d’imagerie ultra-sensible et ciblée du cancer. D’autre part, elles serviront d’outils de théranostic (contraction de «thérapie» et de «diagnostic») car elles seront capables de délivrer des agents thérapeutiques de manière locale.

Microtechniques pour les Médicaments Innovants

Les médicaments innovants (MédI) ont récemment émergé afin de proposer de nouvelles solutions de traitement pour les patients en impasse thérapeutique. Ces MédI sont basés, par exemple, sur l’utilisation de cellules « médicaments ». Or, la fabrication de ces médicaments nécessite de mettre en œuvre des technologies complexes et donc coûteuses.

Le projet « MiMédi » ou « Microtechniques pour les Médicaments Innovants » a pour ambition de rationaliser leur fabrication en apportant de nouvelles solutions techniques et en optimisant l’ensemble des étapes nécessaires à leur production.

AUREA Technology ainsi que dix autres partenaires industriels et académiques, aussi bien issus des sciences de l’ingénieur que de l’ingénierie cellulaire, relèvent actuellement ce défi en Bourgogne Franche-Comté.

Robotique miniaturisée, agile et collaborative pour l’assemblage ultra-précis

Bénéficiant d’une flexibilité accrue par rapport aux machines industrielles, la robotique a pris une place prépondérante dans l’industrie manufacturière, réduisant ainsi le coût de diversification de la production. Aujourd’hui cependant, le faible taux de robotisation des PME française doit interpeller la communauté robotique, particulièrement sur les raisons qui bloquent ce déploiement.L’industrie des microtechniques, et particulièrement du micro-assemblage, présente un formidable cas d’étude pour comprendre ces verrous : le travail de haute précision avec des pièces petites et complexes demande une main d’œuvre hautement qualifiée, à la fois agile et dotée d’une bonne capacité d’analyse. Les robots actuels sont flexibles et suffisamment précis, mais ils sont loin d’avoir la capacité de décision requise pour générer les trajectoires adéquates à l’échelle microscopique. Parallèlement, la miniaturisation accrue des produits atteint désormais les limites de ce qu’un opérateur humain peut atteindre.

La robotique collaborative ou cobotique, est une nouvelle approche qui allie l’intelligence de l’homme et la précision du robot pouvant permettre de franchir les limites actuelles de la miniaturisation et d’augmenter la productivité des PME.
Le projet COLAMIR vise à introduire cette complémentarité homme-robot dans le domaine des microtechniques, où la demande robotique est forte et non satisfaite depuis longtemps, notamment dans les PME. Le projet regroupe deux acteurs majeurs de la recherche en microrobotique avec deux PME innovantes dans l’intégration de robots et la micro-instrumentation. L’équipe de microrobotique de l’ISIR est réputée dans le domaine de l’interaction homme-machine à l’échelle microscopique, notamment pour ses recherches sur les interfaces haptiques (ERC en 2015). L’institut FEMTO-ST a une longue et riche expérience de recherche en micromanipulation, ainsi qu’une grande expertise dans l’intégration de capteurs à l’échelle microscopique. PERCIPIO ROBOTICS est une startup travaillant avec succès depuis 4 ans dans le domaine de la robotique de précision pour des entreprises renommées allant du secteur horloger au secteur de l’instrumentation scientifique de haute technologie. AUREA TECHNOLOGY est une jeune entreprise connue dans le monde entier pour ses compteurs de photon ultra précis, micro-dispositifs innovants assemblés à la main.

PERCIPIO ROBOTICS et AUREA TECHNOLOGY apporteront des cas concrets de micro-assemblage aux équipes de l’ISIR et de FEMTO-ST afin de développer une nouvelle génération de robots collaboratifs avec un impact direct sur la productivité des PME. Pour relever les défis de la micromanipulation et du micro-assemblage, les robots collaboratifs devront aider les opérateurs humains par l’ajout de dispositifs et de logiciels dédies. La micromanipulation sera grandement facilitée par l’utilisation de capteurs de forces intégrés permettant de fournir un sens tactile à l’opérateur. Ce nouveau « sens » sera retransmis à l’utilisateur par une interface haptique innovante. La collaboration homme-machine sera également améliorée par l’utilisation de logiciels dédiés et par la possibilité de passer d’un mode de collaboration à un autre. La validation de cette nouvelle approche sur des cas industriels concret est un atout pour garantir sa réussite et sa valorisation.
L’objectif principal de COLAMIR est de démontrer que la robotique collaborative est la clé pour développer l’équipement des PME en robots. Cette approche, hors des sentiers battus, à la meilleure chance d’être acceptée par les opérateurs et les entrepreneurs du domaine des microtechniques. Une « success story » étant le meilleur moyen de convaincre d’autres PME, l’approche de COLAMIR pourrait alors être transposée à de nombreux domaines manufacturiers où la productivité est capitale mais dans lequel la robotisation est encore un challenge.

Le Bisontin AUREA Technology se voit aussi décerner une mention spéciale pour un dispositif de mesure optique composé d’un compteur de photons et d’un microscope confocal. Objectif : caractériser des nano et microsystèmes fluorescents ou photoluminescents.

Cet outil d’analyse sur-mesure est fondé sur les technologies de lasers pulsés picosecondes et comptage de photon dans le visible et le proche infrarouge. Il permet notamment d’effectuer du contrôle non-destructif sur des matériaux solides mais  également sur des matériaux biologiques. Cet instrument très haute performance est une démonstration du savoir-faire d’AUREA Technology dans le développement et l’intégration de solution haute performance.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter le site web d’AUREA Technology : www.aureatechnology.com

 

Source : Est-Républicain

Le crédit d’impôt recherche est une mesure visant à soutenir les activités de recherche et de développement des entreprises privées en France. Cette mesure permet notamment à de jeunes entreprises de réaliser des économies significatives sur certaines prestations via des crédits d’impôt.

En étant agréé, AUREA Technology permet donc aux entreprises de bénéficier de ce crédit dans le cadre imposé par l’état.

Pour connaître les conditions d’éligibilité CIR veuillez consulter la page dédiée

AUREA Technology société française créée en 2011 et spécialiste de l’instrumentation photonique haut de gamme, vient de lancer son propre service d’étude et de prestation. Fondée par une équipe d’expert en photonique, électronique, mécanique et logiciel, AUREA Technology met à désormais à disposition de la recherche et de l’industrie son savoir-faire unique en conception de solution innovante.

AUREA Technology propose des prestations pour tous les types de besoins allant de la conception et fabrication de cartes électroniques la conception d’instruments fondées sur les technologies photoniques. Flexibles et réactives, les équipes d’AUREA Technology sont à l’écoute afin d’offrir une prestation sur-mesure adaptée à tous les types de projets.

Par ailleurs, AUREA Technology est agréé CIR, ce qui signifie que les entreprises bénéficiant des services d’AUREA Technology ont la possibilité de réaliser des économies significatives sur certaines prestations via l’attribution de crédits d’impôts.